Recherche de solutions

Rappel :

Nous souhaitons réaliser la maquette de l'écoquartier idéal, un écoquartier où nous aimerions vivre.

Nous avons découvert ce qu'était un écoquartier, son rôle, sa composition. Nous avons un exemple concret à proximité : l'écoquartier des Alouettes en cours de réalisation à Bruay-la-Buissière sur l'ancienne souche industrielle Plastic-Omnium - La gare.

Nous devons établir la liste des éléments qui composeront effectivement cette maquette.

Il nous faudra ensuite réfléchir à l'implantation de ces éléments dans notre maquette.

 

Cahier des charges :

  • la maquette devra respecter le concept d'écoquartier, à savoir :
    • représenter un cadre de vie agréable,
    • privilégier les déplacements non polluants,
    • réduire les distances entre habitations et lieux communs (commerces, loisirs, détente, réunion, etc)
    • provoquer le "vivre ensemble" (lieux de rencontre, espaces collaboratifs ex : potager commun, crêche gérée par les habitants, etc)
    • privilégier la mixité sociale (logements pour différentes catégories socio-professionnelles et pour différentes catégories d'âge)
    • privilégier la sobriété énergétique (bâtiments peu consommateurs d'énergie, bien orientés, voire produisant de l'énergie)
    • respecter le cycle de l'eau (récupération / traitement)
    • prévoir la gestion des déchets (collecte, traitement sur place ou non)
    • participer au renforcement de la bio-diversité (faune et flore) ;
  • un élément au moins de l'écoquartier devra faire référence au passé minier de la région,
  • la planche qui servira de support à notre maquette mesure 120 x 80 cm ;
  • L'écoquartier comprendra au moins 15 à 20 logements (appartements et/ou appartements) ;
  • l'échelle de la maquette sera de 1/200e ;
  • l'écoquartier devra être relié par au moins 2 rues avec l'extérieur ;
  • aucune source de nuisance (bruit, odeurs désagréables, fumées, etc) ;
  • A titre indicatif, une rue mesure en moyenne 7 m de large (3,50 m par chaussée), mais peut être moins large, si la vitesse y est limitée et aménageant des zones de croisement.

 

Constitution de notre écoquartier :

1 heure maximum

Après avoir pris connaissance du concept d'écoquartier lors de l'étape précédente et du cahier des charges ci-dessus, chaque groupe de la classe réfléchit à la composition de son écoquartier idéal.

Organisation de la réflexion au sein de chaque groupe :

1) En tenant compte de la carte mentale présentant le concept d'écoquartier et en respectant le cahier des charges ci-dessus, établir la liste des éléments qui constitueront la maquette d'écoquartier de la classe :

  • Bâtiments (habitations, bâtiments public, etc)
  • Voirie (rues, chemins, parkings, etc)
  • Espaces communs
  • Lieux de détente
  • Autres

2) Sur une feuille A4, dessiner un croquis qui donnera une idée de la forme générale du quartier, des zones d'implantation de ses principaux éléments (habitations, espaces verts, rues, chemins, bâtiments publics, commerces, etc)

 

Avant-projet d'implantation :

2 heures maximum

A partir du travail préparatoire précédent (liste des éléments de l'écoquartier et croquis d'implantation général), chaque groupe propose un plan d'implantation de notre écoquartier.

Conseils : Assembler 2 doubles pages 24 x 32 cm (prélevées au centre du cahier) et tracer un rectangle de 60 x 40 cm et y dessiner le projet d'implantation à l'échelle 1/2 par rapport à la maquette, donc 1 cm sur le plan représente 4 m en réalité.
Commencer par indiquer où se situe le nord magnétique sur votre plan.

Remarque : A ce niveau-là, on va peut-être se rendre compte que tous les éléments retenus à l'étape précédente ne peuvent pas être implantés sur ce plan par manque de place. Il faudra alors prendre la décision d'enlever certains éléments. Le groupe devra argumenter ses choix : "Pourquoi avons-nous décidé d'implanter tel ou tel élément à cet endroit ?" ; "Pourquoi avons-nous décidé de ne pas implanter tel élément ?".

Coup de pouce : Pour avoir une idée des dimensions, vous pouvez vous aider du site Géoportail qui permet de prendre des mesures (Vue aérienne de Bruay-la-Buissière)

 

Validation :

  • Chaque groupe présente son avant-projet d'implantation.
  • La classe choisit un avant-projet qui servira de base à la future maquette.

Remarque : Il conviendra de désigner un groupe chargé de la communication (contact avec les partenaires, gestion du blog de la classe, etc)


Page précédente : Avant-projet / Analyse
Page suivante : La réalisation de la maquette